Tapuscrit de "Morir, tal vez soñar" (1953)
par : Cécile BRAILLON-CHANTRAINE

Présentation

La représentation de Morir, tal vez soñar a eu lieu en octobre 1953 au théâtre Solis de Montevideo. Sélectionnée par concours par la Commission des Théâtres Municipaux, la pièce a été jouée par la compagnie de la Comedia Nacional et dirigée par le metteur en scène Orestes Caviglia [1], sans doute assisté de Carlos Denis Molina comme le prouvent les nombreuses indications scéniques de sa main présentes sur le tapuscrit.

Morir, tal vez soñar fait partie d’une trilogie inachevée de Carlos Denis Molina dont le fil conducteur est une peinture de la situation sociale de la jeunesse uruguayenne. Le second volet a été représenté cinq ans plus tard par la même compagnie sous le titre Un domingo extraordinario (1958). La troisième pièce qui devait s’intituler El pan sobre la mesa n’a sans doute jamais vu le jour [2].

L’intrigue de Morir, tal vez soñar se déroule dans le milieu du théâtre et dépeint la précaire condition sociale des jeunes acteurs et dramaturges de l’époque. En toile de fond se profile, comme dans toutes les œuvres de Carlos Denis Molina, une réflexion moraliste qui prend corps dans le discours métathéâtral de la pièce : le théâtre, au-delà d’une vocation professionnelle, devient un véritable mode de vie pour une jeunesse qui prétend s’émanciper du mode de vie hypocrite et bourgeois de la société d’alors.

Notice

Titre propre Morir, tal vez soñar
Titre forgé Morir, tal vez soñar – Première version-
Auteur Carlos Denis Molina
Dates extrêmes 1952 - 1953

 

DESCRIPTION

 

Support Feuillets
Type Tapuscrit
Collation

71 feuillets ; numérotation de 2 à 64 ; le dernier feuillet est vierge

Format

282 mm sur 220 mm

Etat général Mauvais
Reliure Feuillets agrafés
Etat des feuillets Mauvais
Etat des feuillets - Note

Traces de rouilles sur la couverture au niveau des feuillets ; ensemble vieilli et jauni ; l’encre s’estompe.

Numérisation Oui. Consulter le tapuscrit

 

DESCRIPTION ANALYTIQUE

 

Genre Pièce de théâtre
Courant Théâtre : genre réalisme critique
Représentation Oui
Représentation - Notes

9 octobre 1953 par la troupe de la Comedia Nacional dirigée par Orestes Caviglia (Théâtre Solis, Montevideo). (Première version).

Publication Non
Analyse

La pièce est annoncée, sur les deuxième et troisième feuillets, en deux actes en sept tableaux. "Morir, tal vez soñar" fait partie d’une trilogie inachevée dont les pièces "Un domingo extraordinario" et "El Pan sobre la mesa". Mais aucune version de la pièce "El Pan sobre la mesa" n’apparaît dans le fonds d’archives Giraldi. Le tapuscrit est daté 1953 (tampon). Estampillage de la Commission des Théâtres Municipaux de Montevideo sur le deuxième feuillet.

Traductions

Traduction : En français sous le titre de "Les jeux interdits".

Mentions légales Fonds ALCIDES - GIRALDI Archives Carlos Denis Molina Montevideo / Lille

Notes

[1] Acteur et metteur en scène de théâtre et de cinéma argentin (1893-1971).

[2] Aucun tapuscrit portant ce titre n’est d’ailleurs présent dans le fonds.